EHPADSaint-Paul
Saint-Etienne (42)

Découvrir l'établissement

Depuis 1964, l’Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) Saint-Paul est spécialisé dans l’accueil et l’accompagnement des personnes fragilisées par l’âge, notamment frappées par la maladie d’Alzheimer. Constitué des Maisons Saint-André et Saint-Sébastien, cet établissement médico-social est divisé en 4 unités de vie : 2 réservées aux dépendants physiques (EHPAD) et 2 à destination des personnes désorientées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés, appelés Centres d’Animation Naturels Tirés d’Occupations Utiles (CANTOU).
Il est géré depuis 2009 par l’Ordre de Malte France, association reconnue d’utilité publique.

Localisation

L’EHPAD Saint-Paul est située à Saint-Étienne dans la Loire (42), au cœur d’un ancien quartier mineur aéré, proche du Parc de Montaud et du golf, à deux pas du centre-ville. Des jardins ombragés agrémentés d’arbres fruitiers offrent calme et repos aux résidents.

Admission

Un dossier d'admission est disponible à l'accueil de l'établissement ou sur le site du Conseil Départemental de la Loire. Les demandes d’admissions sont à adresser au directeur de l’établissement. Une visite des locaux est ensuite proposée, suivie d'un entretien auprès du médecin coordonnateur.
Après avis du médecin coordonnateur et dans la mesure de la disponibilité des places, l’admission est prononcée par la Direction. Un projet d’établissement, contrat de séjour et règlement intérieur sont remis à tout nouveau résident.

Accueil & hébergement

Toutes les données transmises, concernant les personnes accueillies, sont soumises à la confidentialité à laquelle est tenue l’ensemble du personnel social, administratif et soignant.
Les données médicales sont transmises au médecin coordonnateur de l’établissement et sont protégées par le secret médical.
Toute personne accueillie doit donner le nom d’une personne de confiance. Celle-ci peut exercer son droit d’accès, de rectification ou d’opposition aux informations la concernant.

Les résidents sont accueillis dans un cadre chaleureux et adapté à leurs besoins.
Les personnes désorientées vivent dans les secteurs CANTOU totalisant 36 chambres. Des maîtresses de maison animent ces petites unités de vie très familiales. Chaque CANTOU dispose d’une salle à manger, d’un petit salon et d’un jardin clos de plain-pied.
Une chambre d’hôte est prévue pour des séjours temporaires ou pour des familles résidant ailleurs que dans le département qui viennent voir leurs parents.
L'entretien des chambres et des locaux est complété d'un service lingerie qui assure le nettoyage du linge de maison et du linge personnel des résidents.

La restauration est élaborée sur place. Tous les menus sont préparés par le chef de cuisine et validés par le médecin coordonnateur.
L’établissement assure les repas des invités des résidents dans un salon particulier. Pour les résidents des CANTOU,  les repas et la collation sont servis dans le lieu de vie. Un repas à thème se déroule une fois par mois pour le plus grand plaisir de tous.

Les visites à la résidence sont ouvertes de 10h30 à 21h.
Les familles peuvent prendre le repas avec leurs parents accueillis dans la résidence.

Soins

Le choix du médecin est libre. Le résidant fait appel individuellement au médecin libéral de son choix comme à domicile et se fait rembourser consultations et médicaments directement par la sécurité sociale et sa mutuelle.

L'équipe soignante, sous la responsabilité du médecin coordonnateur assure quotidiennement le suivi médical des résidents :

  • Relation avec les médecins traitants et autres intervenants extérieurs
  • Gestion des renouvellements d'ordonnances, produits pharmaceutiques, des rendez-vous extérieurs, transports...
  • Adaptation de la prise en charge des soins en fonction du degré d'autonomie des résidents (aide à la toilette, douche, habillage, déplacement, aide au repas...)
  • Intervention d'un podologue une fois par semaine
  • Mise en place pour chaque résidant d'un projet de vie personnalisé et nomination d'un personnel soignant référent permettant de mieux cibler les besoins du résidant et de mieux adapter sa prise en charge médicale
  • Intervention de notre psychologue en cas de nécessité

Projet de vie & activités

En relation avec le projet de vie individualisé (PVI) qui définit les centres d'intérêt de chaque résident, l'animateur met en place et organise des ateliers qui ont pour but de mobiliser un maximum de résidents et de leur permettre de sortir de l'isolement :

  • Atelier « pomponnage » : permettre aux résidantes de bénéficier d'une manucure, d'un soin du visage et surtout de partager un moment privilégié de discussion avec l'animatrice.
  • Atelier mémoire : inciter les résidents à se remémorer certains de leurs savoirs.
  • Atelier pâtisserie : préparer le dessert du dîner.
  • Atelier jardinage : garder un contact avec la nature.
  • Atelier gymnastique douce : préserver ou réveiller certaines articulations.
  • Atelier créatif : créer des tableaux, des décorations, faire du tricot ou de la couture.
  • Atelier jeux : organiser un loto ou une belote.
  • Lecture du journal : discuter avec les participants de l'actualité et créer des débats.
  • Balnéothérapie : temps de détente et de relaxation
  • Salon de coiffure : un coiffeur est à la disposition des résidents une fois par semaine

Ces animations sont ouvertes et accessibles à tous. Des ateliers personnalisés sont également développés.
La résidence fait parfois appel à des intervenants extérieurs, par exemple pour le chant, les anniversaires du mois, les fêtes de la Résidence...

Chaque résidant est libre de suivre ses opinions et ses croyances. Toutefois, chaque samedi une messe est célébrée par un prêtre à la chapelle de la résidence. Une fois par semaine, un chapelet est récité.

Équipe

Plus d’une centaine de salariés sont au service de chaque personne accueillie :

Conventions, partenariats & tarification

L’établissement est en réseau avec le monde médical (l’Hôpital de la charité et l’Hôpital Trousseau, dépendant du centre Hospitalier Universitaire, et la Clinique de la Buissonnière) et avec le monde médico-social (l’Office Stéphanois des Personnes Âgées, l’Union Régionale Interfédérale des Organismes Privés Sanitaires et Sociaux, et les autres établissements privés du type associatif). Enfin une convention a été signée avec le réseau de l’Hospitalisation à Domicile afin d’assurer les soins palliatifs pour les personnes désirant rester jusqu’au bout de leur vie au sein de l’EHPAD Saint-Paul.
Le Conseil Général de la Loire ainsi que des caisses de retraite et des régimes de base ont participé au financement d’un ou plusieurs lits de la Maison Saint Sébastien. De ce fait, les retraités de ces caisses jouissent d’une priorité d’admission dans la Maison.

Autres informations ? Tarification EHPAD / CANTOU ?

Informations
pratiques

EHPAD Saint-Paul

Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD)

Maison Saint Sébastien
103, Rue de Chavassieux
ou Maison Saint-André
89, Rue de Chavassieux
42028 Saint-Étienne CEDEX

04 77 32 87 91 (Maison Saint-Sébastien)
04 77 41 21 68
(Maison Saint-André)

Nous contacter par email

Type d’Établissement : 

Établissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD)

Public accueilli : 

Personnes âgées dépendantes, dont Alzheimer

Capacité d’hébergement : 

190 places dont 47 pour personnes atteintes d’Alzheimer ou maladies apparentées.

Mieux connaître l'Ordre de Malte France

S'engager
partout en France

Bénévolat ou postes de secours

Combattre les exclusions, répondre à l’urgence et offrir les meilleurs soins à chacun, découvrez les actions de l’Ordre de Malte France près de chez vous.

En savoir +

Découvrir
nos établissements

L’Ordre de Malte France gère 13 établissements médico-sociaux dédiés à l’accueil de personnes fragilisées par l'âge, le handicap physique ou mental dont l'autisme.

En savoir +

Se former
au médico-social

FORMATIONS CONTINUES POUR PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Découvrez les formations continues proposées par l’Ordre de Malte France pour approfondir vos compétences auprès des publics fragilisés

En savoir +